Qu'est-ce que la calligraphie ?

Je vous propose un article pour faire un point « vocabulaire »… On a souvent tendance à faire un amalgame entre typographie, police d’écriture, lettrage et calligraphie ! Il arrive parfois qu’un client souhaite telle typographie à écrire sur des cartons d’invitation. Parfois on me demande une police d’écriture spécifique ! Cependant je ne peux pas écrire à la main cette typographie demandée par Monsieur Untel ni cette police choisie par Madame Unetelle. Je peux néanmoins feuilleter un magazine ou un livre pour voir différentes typographies. Je peux aussi sélectionner telle ou telle police sur mon ordinateur pour écrire un texte. Vous me suivez ?

En fait, chacune de ces disciplines a sa spécificité, et parfois elles se recoupent. Elles ont néanmoins un point commun, la lettre.


La typographie


La typographie est l’art d’assembler des lettres ou des caractères en plomb. Elle permet de créer des mots et des phrases pour les imprimer. C’est un procédé qui remonte à l’imprimeur Gutenberg, au XVème siècle.



La police d'écriture


Une police d’écriture correspond aux caractères que vous retrouvez dans le traitement de texte de votre ordinateur ou n’importe quel logiciel vous permettant de mettre en page du texte.

En fait, la typographie et la police d'écriture ont leurs propres corps de métiers. Elles ne relèvent pas de la calligraphie qui est bien plus ancienne.


Le lettrage et le brush lettering


Il existe différentes familles de métiers autour de la « belle lettre tracée à la main ». Le lettrage se retrouve sur des affiches, des vitrines, des décors muraux, etc. Il s’apparente plus à du dessin de lettre qu’à de l’écriture. Contrairement à la calligraphie, le lettrage s’émancipe des règles académiques et offre un style graphique beaucoup plus libre. En tant que calligraphe je pratique un peu le lettrage, mais surtout le brush lettering. C’est de la calligraphie réalisée au feutre ou au pinceau, et qui colle vraiment aux tendances actuelles, à l’air du temps !


Et enfin, il y a la calligraphie


Etymologiquement, le mot calligraphie vient du grec ancien « kallos », beau, et « graphein », écrire. C’est donc l’art de bien former les caractères d’une écriture manuscrite. En d’autres termes, c’est l’art de la belle écriture. L’apprentissage de l’art du trait se retrouve lié à plusieurs alphabets ou caractères d’écriture. On parle alors de calligraphies latine, chinoise, extrême-orientale, arabe, hébraïque, et georgienne.


La plumographe & la calligraphie


Au studio La plumographe, je vous propose des déclinaisons de la calligraphie latine : la plus ancienne, très académique, c’est la caroline. Elle a ensuite évolué vers la chancellerie. J’aime cette écriture pour son élégance un peu stricte et classique. Mais elle permet aussi de prendre des libertés stylistiques, que ce soit au feutre ou à la plume ! Il y a aussi l'élégante ronde, longtemps la référence de l'écriture scolaire. L’une des écritures les plus prisées est l’anglaise qui permet de travailler les pleins et les déliés avec grâce, et que j'aime parfois réinventer.

Celle que l’on appelle la calligraphie moderne est une interprétation de l’anglaise. Elle permet à chaque calligraphe de personnaliser son écriture. C’est une écriture très en vogue. En effet, grâce à elle, la calligraphie est revenue sur le devant de la scène depuis quelques années.


Comme certains de mes collègues, je suis bien déterminée à dépoussiérer l’image de la calligraphie !

Alexandra